Premiers pas, premières plages.

La Thaïlande est tellement douce, belle, souriante, savoureuse... ne suivez pas le guide, mais...

dimanche 13 septembre 2009


Passer une frontière est toujours une journée un peu plus stressante que les autres. Mais là de Malaisie en Thaïlande, il faut avouer que rien n’a été plus facile ! (Voir les infos pratique en bas de page)  [1] Même si j’avais deux jours de retard pour sortir de Malaisie, cela n’a pas duré plus de cinq minutes et sans surtaxe. Vraiment on aime !

Devant nous s’étale une longue bande de terre bordée des deux cotés par la mer, sur plus de 1500 kilomètres pour remonter vers Bangkok. Aurions-nous eu le choix que les deux mois de notre visa n’auraient pas suffit pour les explorer ! D’autre part les guides vous font des clins d’œil avec des lieux comme Phuket, Krabi, koh Samui et les cocotiers et le sable blanc... C’est tellement difficile de choisir, se dit-on en lisant nos guides.

Même si cette région est un peu limite en sécurité, Hat Yai étant le théâtre d’attentats réguliers, nous laisserons un peu notre flaire nous guider tout d’abords côte est jusqu’à Songkhla. Notre découverte du milieu rural Thaï commence vraiment bien, sourires et gestes de bienvenue, jallonent notre parcours. Thale Noï, [2] est notre premier coup de cœur avec un parc naturel en partie couvert par un lac magnifique, des petits restos aux spécialités de crevettes et de poissons, et des bungalows sur pilotis...

Les jours suivant nous rejoindrons la cote ouest et... la mousson qui sera en fait le vrai guide durant ces semaines ! Ne vous inquiétez pas ! Il y a des sources d’eau chaude splendides sur la route ou nous nous relaxons, [3], des plages aux moments des éclaircies, et les mangroves de Thalen Bay a explorer en kayak [4]. Ce sera notre deuxième coup de cœur. Comment résister ! Nous sommes seuls ce jour là, il fait beau et ce n’est vraiment pas cher. On part donc au petit matin avec notre guide, chacun son kayak, pour pénétrer le labyrinthe de la mangrove, débusquer les singes pécheurs de crabes et les varangues et visiter les grottes. Que du bonheur ce petit circuit.

Le soir on se fait quand même un film dans le camion, obligé ! L’homme au pistolet d’or ! Le temps est limite devant la baie de Phang Nga. C’est là que demain matin, Hélène va jouer Miss Goodnight et moi...James Bond, quel casting ! Huit heure du matin et hors saison, cela veut dire seul sur cette ile mythique, de quoi peaufiner les prises de vues et sauver Hélène ! Vraiment extra dans ces conditions.

Ensuite, on va détester Phuket pour une soirée ! On va aussi se prendre des trombes d’eau sur la cote et le parc de Khaoh Sok, ou nous délaisserons la jungle, pour filer le plus vite possible vers la cotes est.

Ces Zig et Zag nous amènent devant Kho Samui et Kho Tao. Et là, on boude ces cartes postales ! En fait, on arrive plus à comprendre à quoi sert ce Lonely Planet qui ne nous envoie que dans des endroits de béton, bierre et débauches nocturnes. Quand vous irez à SuratThani pour prendre le bateau vers Les Iles. Continuez plutôt jusqu’à Khanom et remontez en faisant toutes les plages [5] jusqu’à Don Sak, pas un touriste, pas un bar, que la vraie Thaïlande et sa seafood. C’est sublime et ignoré, nous on y a passé la semaine presque. Troisième coup de cœur !

La Thaïlande est tellement douce, belle, souriante, savoureuse... ne suivez pas le guide, mais... Marc et Hélène à bord de Bucéphale !

Carnet précédent en Malaisie Carnet suivant

Documents joints

Notes

[1] Pour passer de Malaisie en Thaïlande : Nous avons pris notre visa de 2 mois qui est gratuit en ce moment, à Penang. N’oubliez pas de l’avoir car sinon en vous présentant à une frontière terrestre, vous n’aurez que quinze jours. Au poste frontière la sortie se fait sans problème de Malaisie. Attention 90 jours de visas ne veulent pas dire trois mois, donc sortez le 90ème jours, pas comme moi ! Entrer en Thaïlande. Garez votre véhicule, passer à pieds l’immigration et faites tamponner votre visa. A la douane, le carnet de passage en douane n’est pas reconnu, remplissez le formulaire et on vous délivrera une autorisation d’importer le véhicule pour un mois, à renouveler donc à Bangkok, par exemple. Le tout est gratuit et ne dure que le temps de l’affluence. Le formulaire d’importation se renouvelle à Bangkok près du port. Prnez un taxi (150 baths) car c’est à 25 Kms du centre. A l’entrée des batiments de la douane, c’est tout de suite à droite le long de la grille. Monter l’escalier au N°3. C’est là et ca prend cinq minutes. Utilisez le document Word qui est sur cette page pour l’adresse en Thaïlandais.

Word - 371.5 ko

[2] N7 47.276 E100 07.448

[3] N7 24.545 E99 27.783

[4] Krabi Sea Kayak N8 08.630 E98 44.814

[5] N9 17.264 E99 50.500

1 Message

  • Premiers pas, premières plages.

    13 septembre 2009 17:51, par Dju
    Coucou les amis, Vous voilà en Thaïlande, La baie de Phang Nga, James Bond Island, j’ai l’impression de voir mes photos...Malheureusement comme moi vous n’avez pas eu la chance de faire ça sous un ciel bleu...C’est quand même magnifique tous ces rochers taillés par l’érosion ; ça ressemble à la baie d’Halong au Vietnam. Bises à vous A bientôt DJU
 
 

 

Accueil | Bucéphale expédition | Carnets de route de Bucéphale par pays. | Galeries photos par pays. | Dossier de presse | Conseils techniques pour préparer votre camion. | D’autres voyagent aussi en camion 4X4... | FAQ | Annonces
Suivre la vie du site Flux RSS 2.0 | Plan du site | contact | informations légales | Crédits |SPIP