La police touristique pour votre sécurité...

Infos pratiques sur l’Egypte, aussi ennuyeux à lire qu’à vivre...

samedi 16 décembre 2006



 Le sujet est chaud car il touche à de multiples services de police dont vous n’ignorerez pas longtemps la présence dans votre dos, et concerne les militaires que vous ne pouvez contourner car c’est eux qui délivrent (très difficilement) les autorisations pour vous rendre dans différentes zones.

En préambule, nous ne sommes pas allés cette année dans la vallée du Nil, pour ne pas avoir les mêmes difficultés qu’il y a six ans. C’est-à-dire un blindé devant et un fourgon derrière pendant 800 kilomètres. Nous trajet concerne les cinq oasis de Siwa, Baharyia, Farafra, Dakhla, Kharga et les détails donnés concernent ceux qui voyagent comme nous, en individuel et sans tour opérateur, ni limite de temps.

-Bibliographie : -The western Desert de Casandra Vivian -Atlas des peuples d’Orient -L’oasis de Siwa de Fathi Malim -Tous les livres de Theodore Monod

Bibliographie Egypte - 140.4 ko
Bibliographie Egypte

 L’entrée en Egypte par le poste de Sollum, se fait dans des conditions normales. Après en avoir fini très rapidement avec les libyens, rendu des plaques, restitution de la caution versée à l’arrivée, tampon du carnet de passage en douane, il nous a fallut trois heures pour faire les différentes démarches égyptiennes. Achat des timbres visas, change à la banque, paiement de la taxe d’entrée, inscription au service d’immatriculation, paiement d’une assurance véhicule et obtention d’un beau permis de conduire (nouveau), tamponnage des passeports et du carnet de passage en douane et apposition des plaques. J’allais oublier, la recherche du n° de châssis et moteur qui sont OBLIGATOIREMENT calqués au crayon sur les documents officiels et doivent correspondre à la lettre près à ceux du carnet de passage en douane (qui est olbigatoire)

 Le total des frais pour deux personnes et un camion se monte à 154 $, soit 30$ de visas, 100 $ de taxes, 16 de plaques et 8 d’assurance. Bon à savoir le visas est valide pour un mois et facilement renouvelable pour une durée pouvant aller jusqu’à un an, pour la modique somme de 8 euros. Simple, mais n’oublions pas qu’il a fallut parcourir quelques kilomètres séparant les différents bâtiments, au milieu d’une foule parfois hystérique qui doit passer par un détecteur à l’entrée, avec la totalité des bagages qui était dans la voiture. Il ya aussi un trafic de couvertures, qui donne l’occasion de voir la vélocité des douaniers courant après les mômes passeurs.

 De Sollum, vous êtes obligés de continuer vers Marsa Matruh, la descente vers Siwa par la piste est strictement interdite par les militaires. Pourquoi donc se priver d’un si bon goudron dans un paysage sans intérêt. Le calme et la quiétude de l’oasis, les oiseaux et le soleil au bord du lac nous ont fait oublier les autorités locales et militaires. Quelle erreur, toute excursion en dehors du village doit être validée par le bureau de ??? et vous aurez dans la plus part des cas intérêt à avoir un guide. Pour rejoindre l’Ain Della et Dakhla, l’autorisation est obtenue du Caire et met 2 semaines pour arriver. Tout comme pour le trajet Siwa-Baharyia vous devrez prendre en hôte un militaire pour la durée du voyage.

A Baharyia, point de contrôle autres que les traditionnels check point qui jallonnent toutes les routes égyptiennes. Notez que le trajet de Siwa à Baharyia aura dû obligatoirement se faire dans la journée sans halte ni bivouac possible (400kms).

A Farafra, liberté totale pour séjourner dans le White Désert et Aquabat, profitez en au maximum, c’est magnifique et cela ne va pas durer. Cela va devenir un parc Nationnal

A Dakhla, les contrôles routiers se renforcent mais en ayant toujours la liberté de circuler. Attention toute fois, il vous est interdit de rejoindre la grande mer de sable, Gilf El Kebir, ou Al Uweinat, sans avoir remplis les mêmes conditions que précédemment cité : autorisation des autorités militaires, accompagnement d’un militaire et d’un tour opérateur. Séjourner dans les environs ne pose pas de problème, mais commence à intriguer les autorités au delà de deux jours.

Pour aller jusqu’à Kharga, par la route, nous avons profité de quelques bivouacs aux bons endroits, car le paysage est souvent sans intérêt et co ;pletement detruit par les travaux du projet New Valley. Au dernier contrôle avant Kharga, une voiture avec 4 policiers nous a emboitée le pas et nous n’avons plus eu un seul moment de tranquillité pendant notre séjour de 4 jours, parking imposé, suivi permanent dans tous nos déplacements. Le pauvre policier, nous l’avons fait marcher quatre heures et passer cinq au cybercafé, le tout sans manger ni boire, revanche.

Depuis Kharga jusqu’a Asouan, tranquilité totale, c’est reposant.

Tout ceci pour une raison d’état, protéger le touriste. Meme si la raison est louable, nous comprenons que nous sommes à chaque fois des gêneurs, dans la vie paisible de ces différents services de contrôle. Nous ne savons jamais à l’avance ou nous allons, combien de jours nous restons, nous n’allons pas à l’hôtel, et pouvons rester des heures enfermés dans un camions sur une place public...Nous comprenons aussi que les autorités sous la pression des archéologues, face à l’afflux de touristes, et les dommages qu’ils peuvent causer dans ces zones de grandes valeurs archéologiques, ont choisi d’en limiter l’accès. Ce qui n’est pas discutable, mais décevant quand on arrive de Libye...

Carnet de route précédent. Carnet de route suivant.

Info pratique de la vie quotidienne.

 1$ vaut 5.71£ égyptienne
 1 euro environ 6.80 £ égyptienne
 Et pour ceux qui ont du mal avec tout cela 1 franc vaut une livre égyptienne.
 Gasoil 0.80£ le litre soit 130 litres pour 100 francs environ 15 euros
 Manger pour 8/10 livres est normal, le poulet grillé fait monter les prix.
 Faire ses courses pour le camion et pour huit jours 10 euros maximum.
 Notre budget de vie pour un mois est descendu, à 200 euros hors billet de visite et extra tels que bière, alcool, ou produits d’importation.
 Une belle robe, 20 euros retouchée car ici tout est XXL.
 Le taxi en ville 2 ou 3 livres.

Connexion Internet

Elle possible sans probleme dans toute ville d’Egypte. Nous avons testé
 SIWA : bon, 10livres l’heure
 Kargha moyen 15 livres l’heure
 Darkla excellent et seulement 2 livres de l’heure ( le prix normal )
 Aswan excellent 10 livre de l’heure negociable a 5

3 Messages de forum

  • Carnet de route du 16 Décembre

    24 décembre 2006 15:30, par evelle
    Bonjour à tous les 3, Grands Voyageurs... nous vous suivons depuis un momment déjà via vos carnets de route. Hé bien, tout semble aller hormis les tracasseries administratives du momment.... Evelle n’a pas changé ; actuellement un refroidissement 0 à -6° environ, du brouillard et givre, c’est l’hiver...Mais nous avons bénéficié d’une très belle arrière saison. Ainsi, vous passez Noël en Egypte, idem à votre dernier voyage si j’ai bonne mémmoire. Ras pour la maison à Evelle ! Nous vous souhaitons d’excellences fêtes de fin d’année et une année prochaine du meilleur cru (sans Bourgogne !!) hé oui, on ne peut pas tout avoir en même temps tout de même !! A bientôt sur le net.. Bye. Elise, Marie-Claude & Daniel
  • Carnet de route du 16 Décembre

    1er janvier 2007 17:23, par carmela.olivier
    Nous vous adressons tous nos voeux pour cette nouvelle annee et attendons toujours vos nouvelles avec impatience dans la mesure du possible .Bonne chance pour la suite et a tres bientot Bises OLIVIER et CARMELA
  • Carnet de route du 16 Décembre

    9 novembre 2007 16:22, par Didier
    bonjour nous avons lu attentivement cet article car nous projetons d’aller en egypte en fevrier 2008 pour 1 mois. Une question me turlupine ; le delai d’attente des autorisations. Tu parles de 2 semaines. Est ce de l’humour ou bien faut il prevoir de rester 3 mois sachant que l’on souhaite aller dans les oasis du sud comme toi, puis le gift kebir,la vallée des rois, la mer rouge, le sinai direction la Jordanie. Un guide est il obligatoire dans le desert ? Les autorisations sont elles necessaires dans tous les endroits cités ? Merci de ton aide. Amicalement Didier
 
 

 

Accueil | Bucéphale expédition | Carnets de route de Bucéphale par pays. | Galeries photos par pays. | Dossier de presse | Conseils techniques pour préparer votre camion. | D’autres voyagent aussi en camion 4X4... | FAQ | Annonces
Suivre la vie du site Flux RSS 2.0 | Plan du site | contact | informations légales | Crédits |SPIP