Notre matériel de navigation

jeudi 11 janvier 2007



 Cartes et boussoles ont longtemps été suffisantes pour voyager dans les zones désertiques. La précision était très approximative, compensée par la connaissance des guides et l’expérience du terrain. Aujourd’hui, nous souhaitons tous pour nos expéditions découvrir parfois seul et sans guide, non seulement une région, mais aussi un point précis. Et si ce dernier ne correspond pas à un carrefour de piste, il nous faudra comme à Théodore Monod revenir plusieurs fois dans une région sans en trouver le point précis ou se trouve le site préhistorique ou les géodes de quartz.

Le matériel.

BMP - 218.1 ko

 L’air du GPS, mais surtout des vues satellites balaye tout cela, et partir aujourd’hui seul pour des régions désertiques sous entend un minimum d’équipement que l’on peut qualifier de sécurité. Nous sommes tous les deux plongeurs, et avons très vite appris que la sécurité au fond de l’eau, oblige à avoir son matériel pour respirer en double. Il en est de même pour la navigation hors piste. Nous avons donc deux GPS Garmin, un 276C et un ETRECK de secours. Si nous avons encore deux boussoles dans notre camion, c’est pour avoir un instrument fiable en cas de panne du matériel électronique.

Les documents.
 Au niveau cartographie, plus de papier car comment couvrir les dix pays que nous allons traverser. Nous avons donc collecté sur le net l’ensemble de ces documents, tant cartographiques que satellites. Cela représente une somme d’heures de connexion considérables. A ce jour, grâce à la cartographie russe, nous avons au 50 000 la couverture de tous les pays sauf l’Iran. Les vues satellites ont demandé aussi plusieurs centaines d’heures en ADSL pour les acquérir depuis GOOGLEEARTH. L’ensemble de ces documents cartographiques est calibré pour fonctionner sur un ordinateur avec un logiciel de navigation, nous avons choisi Touratech 4. Les vues satellites, grâce à une licence sont directement exploitables par Touratech 4. Nous pouvons donc ainsi visualiser chaque point d’intérêt et en connaître ses coordonnées. Pour compléter cette collecte d’informations, nous avons chargé depuis le site GEOnet Names Server (GNS), les gndb de chaque pays. Ceci correspond à une base de données des points géographiques tels que villes, djebel, wadi, sommets. Reportés sur une vue satellite, nous disposons ainsi d’une couverture parfaite de la zone, et même superposable à la carte. Attention toutefois, la base du site GEOnet Names Server (GNS) n’est pas très précise et ne peut servir à la navigation dans certaines zones. Enfin, bon nombres de voyageurs échangent leurs waypoint et tracklog sur le net dans les forums.

Exploitations des documents.
 La préparation de certaines portions de notre itinéraire, demande une préparation les jours précédents sur le portable (que nous avons en double pour les mêmes raisons). Repérage des différents points GPS par lesquels il nous faut passer et analyse des vues satellites (dunes, canyons), puis transfert des données sur le GPS Garmin 276C. Le fait d’avoir la base GEOnet server permet surtout d’avoir des noms de lieu connus des locaux mais qu’ils ne peuvent pas toujours situer s’ils sont éloignés. A ce sujet, avez-vous déjà essayé de vous faire faire un tracé simple sur un papier par un bédouin... Une fois sur le terrain, nous nous adaptons bien-sûr, mais le chemin est très facile. Le soir le tracklog du GPS est chargé sur le portable et nous avons ainsi la trace complète de notre parcours. Nous avons aussi pris le soin de charger des vues satellites détaillées de toutes les villes importantes. Ainsi se déplacer dans Addis Abeba, Éthiopie, est un jeu d’enfant, grace au GPS couplé avec le portable.

Pourquoi le GPS Garmin 276C ?
 Cet outil est vraiment le plus complet que l’on puisse trouver pour ce genre d’expédition. C’est d’abord un GPS routier qui grâce à la cartographie de MAPSOURCE, permet d’être guidé dans les pays couverts par la cartographie, Europe, USA, Australie, etc. De plus, Worldmap de Mapsource bien que qu’il ne soit pas très à jour, offre un fond de cartes vectorielles suffisant pour se repérer en routier. En hors piste, toutes ses fonctions sont très utiles et grâce à sa très grande capacité, il permet un stockage de plus de 5000 points. Enfin c’est aussi un GPS marine, de très haut niveau.

Le Map 276 C dispose de toutes les fonctions permettant de l’utiliser aussi bien en ville ou sur route avec sa fonction de calcul d’itinéraires et son guidage vocal, qu’en 4x4 en forêt ou au milieu du désert, ou en bateau avec ses nombreuses fonctions et écrans riches en informations de navigation traditionnelles (suivi de caps en degrés, programmation de "routes" composées de waypoints, utilisation des "points de traces", utilisation de nombreux systèmes géodésiques et formats de coordonnées...).

Le Map 276 C représente le nec plus ultra de ce qui se fait en GPS dans le monde, que ce soit en terme de fonctions disponibles, de richesse d’informations sur les nombreux écrans disponibles et entièrement personnalisables, de capacités techniques dans chacune des catégories habituelles (nombre de waypoints, nombre de "routes", nombre de waypoints par "route", nombre de "points de traces"...) et de qualité d’écran (résolution graphique, luminosité du rétroéclairage, lisibilité au soleil de l’écran transflectif...).

Résumer.
 Un ordinateur portable avec les logiciels TTQV4 et MAPSOURCE.
 Un GPS Garmin 276C.
 La cartographie russe.
 Les vues satellites sous licence GOOGLEEARTH.
 Les gndb GEOnet Names Server (GNS)

Article précédent

Article suivant

1 Message

  • Notre matériel de navigation

    5 mars 2008 19:13, par collier j luc
    bonjour je pars en libye fin 2008 comment avez vous achete les dalles satellites de googleearth j ai egalement ttqv4 avec les cartes russes. Vendez vous un cd images sat calibre pour ttqv4 libye ? Ca m interesse surtout pour une traversee Anai Murzuk par les grandes dunes cathedrales vous etes passe pas loin quand vous etes remontes vers l egypte ( akakus mourzouk waw namus ) merci de me repondre. sinceres salutations et respect
 
 

 

Accueil | Bucéphale expédition | Carnets de route de Bucéphale par pays. | Galeries photos par pays. | Dossier de presse | Conseils techniques pour préparer votre camion. | D’autres voyagent aussi en camion 4X4... | FAQ | Annonces
Suivre la vie du site Flux RSS 2.0 | Plan du site | contact | informations légales | Crédits |SPIP