A Khartoum, Soudan.

Omdurman, banlieue de Khartoum, est le plus grand souk que nous n’ayons jamais vu

jeudi 15 février 2007


Carnet de route de Bucéphale du 14 févr. 07 Saint Valentin à Khartoum, Soudan. 30° (c’est toujours pareil !)

Nous sommes à Khartoum pour une semaine. Le temps de régler les différentes obligations administratives dont nous sommes l’objet. Arrivant du Nord, nous sommes obligés de nous enregistrer dans la capitale, puis notre visas d’un mois arrivant à expiration, nous devront faire la demande de renouvellement, puis une demande d’autorisation pour aller vers Port Soudan et Kassala, puis demander le permis de visiter deux sites, et nous devrions faire aussi faire la demande de permis de photographier. Lorsque nous nous attaquons à ce périple, le premier jour est perdu car les différents fonctionnaires nous baladent dans trois immeubles différents à chaque bout de la ville. Enfin devant le bon comptoir le deuxième jour, on apprendra que nous n’avons pas la bonne lettre de recommandation...Le troisième jour nous rend optimiste, car nous avons le reçu de notre demande de visas et nous sommes enregistrés. Mais le quatrième jour alors que nous venions rechercher notre passeport, l’ordinateur était en panne, alors...

Eh bien, nous nous mettons définitivement au rythme soudanais et oublions tout cela pour nous profiter de la vie qui est ici vraiment cool. Omdurman, banlieue de Khartoum, est le plus grand souk que nous n’ayons jamais vu, l’occasion de remplir les soutes de Bucéphale de saveurs et senteurs nouvelles. Nous achetons notre café frais que l’on torréfie et broie sur place en le mélangeant à de la cardamone. Le thé Lipton™ est remplacé par des herbes fraiches dont nous ne retiendrons pas le nom, mais au doux parfum de citronnelle. Les femmes aident Hélène devant tous les étales en la conseillant pour ses achats et les recettes. Nous sommes loin des harcèlements et arnaques égyptiennes, et trouvons ici que gentillesses et sourires. Une cravache en cuir finement décorée et trente mètres de cordes sont notre joli cadeau pour la Saint Valentin ! Le cheval que montera un jour Hélène en Kirghizie sera harnaché d’objets hétéroclites que nous trouvons dans chaque pays, quelle allure !

C’est au Blue Nil Sailing Club que nous séjournons. Ca fait un rien snob, mais c’est tellement bien d’être face au confluent des Nils blanc et bleu et de profiter des lieux. Comprenez par là, petit filet d’eau froide pour la douche dans les toilettes odorantes, les sirènes des officiels des Nation Unis sur la route, jeux de cartes tardifs et bruyants des membres du club...C’est aussi la rencontre d’Emmanuel et Nathalie qui bouclent leur quatrième année de voyage avec leur trois enfants, dans leur Unimog. Ce sera encore réciproquement l’occasion de profiter de nos expériences et de conclure que pour ce qui est des démarches administratives les galères sont les mêmes pour tous. Nos échanges de bouquins et dvd sont pour cette fois en français ! Les globe-trotters se connaissent tous, car nous nous nous découvrons des amis communs ! http://www.opensens.com/

Bon, il est temps d’aller chercher notre passeport et de faire l’impasse sur toutes les autres démarches. La mer Rouge et Port Soudan nous attirent. A bientôt.

Carnet de route précédent. Carnet de route suivant.

Info pratiques :

-Le visa soudanais nous avait coûté 100 $
 Le renouvellement 75 $, ce qui revient à dire que chaque jour coute déjà 3$.
 Le diesel est à 0.60 $ et ne fera que monter pour ceux qui descendent vers l’Afrique du Sud.
 La monnaie soudanaise a changé trois fois en cinq ans, ce qui rend les transactions, en anglais hasardeuses !
 Le Blue Nil Sailing Club coûte 11$ pour deux personnes et un camion, ce qui, avec un repas et un ou deux taxis fait vite monter le budget quotidien.
 Première ombre, lors d’un nettoyage Bucéphale est visité de fond en comble, alors qu’il était fermé. Entrés par le toit, ils emporteront une montre et un stylo...Ouf. Le resto pendant ce temps était excellent.

1 Message

  • Carnet de route du 14 février 2007

    24 février 2007 10:47, par manu

    salut les amoureux

    content de voire que tout va bien, je vous suit avec attention alors n oubliez pas de continuer a ecrire le recit. pour moi la saison continue, 4e fois que je fais du snow, trop bien, meme si il y pas de neige des masses.. encore deux semaines et j achete mon billet d avion pour le japon, depart programme le 5 mai... donnez moi des nouvellles a moi.... mille bisous et que la route vous apportent bonheur. je pense fort a vous et vous envoyent tout mon amour

 
 

 

Accueil | Bucéphale expédition | Carnets de route de Bucéphale par pays. | Galeries photos par pays. | Dossier de presse | Conseils techniques pour préparer votre camion. | D’autres voyagent aussi en camion 4X4... | FAQ | Annonces
Suivre la vie du site Flux RSS 2.0 | Plan du site | contact | informations légales | Crédits |SPIP