Les Simiens Montains.

Le 14 Mars 2007 à notre arrivé à Gonder, Ethiopie.

mercredi 11 avril 2007


Le 14 Mars 2007 à notre arrivée à Gonder, Abebe jeune éthiopien de quinze ans, sera notre guide pendant trois jours. C’est grâce à lui que nous parcourons le marché, mais surtout faisons la découverte de l’extrême pauvreté, à la périphérie de ce bourg. Ici vivent une centaine de familles dans des huttes de sacs plastiques et de bouts toiles élimées, sur les pentes de la décharge. Abebe nous expliquera que le mieux que nous puissions faire pour eux est d’acheter de l’ingéra, le pain national. Nous irons deux fois en distribuer cinquante.

L’Ethiopie, nous fait nous poser énormément de questions.

Habituée à l’aide des ONG peu de projets de développement aboutissent dans ce pays sans pétrole. Aussi contraints par le conservatisme des orthodoxes et musulmans et le poids des traditions, la démographie est galopante. La nature y est pourtant riche, les troupeaux de vaches et de chèvres nombreux, mais le fermier ne sait toujours pas pasteuriser son lait et encore moins en faire du fromage. Le miel excellent que nous trouvons au marché est brut de la ruche, abeilles comprises. Enfin le réseau routier étant très limité, la ou nous sommes, et le gasoil cher, il n’y a que très peu de transport de marchandises et donc peu de commerce. Pourtant, tout est sourire sur notre route, les enfants cris you, you à notre passage tout en agitant les mains, qui bien sur se tendent après pour dire money, money.

Ibex adulte - 138.3 ko
Ibex adulte

Le 20 mars 2007, nous sommes dans le parc national des montagnes de Simien, Ethiopie. Finis les grandes étendues de sable et la chaleur à + 40°, le décor est maintenant montagneux, on à frisé le zéro, les pistes caillouteuses sont infernales pour les suspensions. Quelle beauté, on se régale pendant huit jours à près de 4000 mètres, entre treks de deux jours à souffler et cracher nos poumons, des heures d’observations animalières, ibex, babouins,

Babouin - 179.9 ko
Babouin

aigles, journée de randonnée équestre (4 euros !) pour Hélène jusqu’au sommet d’Imet Gogo 3900 mètres, qui enchaine le lendemain à pieds par un sommet à 4430 mètres pendant que je traque l’ibex. Les escarpements sont vraiment à nous donner le vertige, surtout quand je me penche pour y découvrir la faune...Partis sac à dos trois jours, sans tente, à dormir à belle étoile et sous la gelée blanche, nous retrouvons avec joie l’eau chaude, et le confort de notre Bucéphale au camp de base à 3200.

Dédicace Spéciale pour Carmella et Olivier, Trekers...

Simien Montain - 148.9 ko
Simien Montain

Carnet de route précédent. Carnet de route suivant.

 
 

 

Accueil | Bucéphale expédition | Carnets de route de Bucéphale par pays. | Galeries photos par pays. | Dossier de presse | Conseils techniques pour préparer votre camion. | D’autres voyagent aussi en camion 4X4... | FAQ | Annonces
Suivre la vie du site Flux RSS 2.0 | Plan du site | contact | informations légales | Crédits |SPIP