Melaka, l’historique.

Melaka est encore riche de son histoire commençant sous le sultanat malais au XVème siècle...

jeudi 11 juin 2009


Pour commencer cette découverte de l’Asie du sud est, je pars au matin de Kuala Lumpur en direction de Melaka pour un peu d’histoire. Melaka est encore riche de son histoire commençant sous le sultanat malais au XVème siècle et les périodes portugaise et néerlandaise qui ont débutées au commencement du XVIème siècle.

Cette ville a été un puissant port de commerce et en garde de multiples traces, principalement les mélanges culturel et religieux. Dans les eaux des rivières se reflètent ce mélange d’influences qui a créé une architecture, une culture et un paysage urbain uniques, avec une série exceptionnelle de maisons de commerces et de maisons de ville ainsi que d’ateliers. Eglises, mosquées et temples hindou ou chinois s’y côtoie dans le respect des traditions.

Melaka est aujourd’hui un gros centre urbain, et si le vieux quartier chinois est maintenant classé patrimoine mondiale de l’UNESCO, les Mega mall commerciaux et grandes artères montrent un développement important de ce centre maintenant très touristique. Le tout en fait une très bonne halte pour s’immerger dans la vie asiatique. De plus, cette semaine est fériée et bon nombre de chinois y sont venus passés leurs vacances.

Le quartier chinois est traversé de trois rues ou l’on peut y voir les devantures de demeures qui sont parfois d’une superficie impressionnante. Je visite celle de Baba Nyonya, la plus représentative de cette aristocratie chinoise du 18ème.

Si dans les trois rues principales et parallèles se succèdent maintenant plus de magasins de souvenirs et galeries d’art, on trouve encore dans les petites rues perpendiculaires de véritables trésors d’authenticité. La plupart des artisans travaillant encore ici, sont issues de plus de quatre générations. Leurs ateliers et échoppes en témoignent ! Je passerais quelques moments avec un horloger et un bijoutier. Sans se connaître, les deux me disent la même chose en voyant mes dents en or : Alors, tu voyages avec ton capital ? C’est vrai qu’à l’extrême limite, je pourrais vendre mes prothèses !

Mes trois jours ici se passent en douceurs, thés dans une ancienne demeure chinoise, saveurs dans le Food Court ou se côtoient une trentaine de marchands ambulants aux spécialités toutes différentes, en musique, et ballades. Le courant passe et j’en oublie presque je dégouline de sueur du matin au soir. Bucéphale est sur les bords de la rivière [1]et pour le confort je viens de m’offrir un ventilo chinois, indispensable pour pouvoir dormir !

Je plie mon carnet de route et vous l’envoie dans cette boite au lettre pour rouler jusqu’à Gunung Ledang (Mount Ophir) à la recherche de la princesse qui anime la légende de cette montagne et sa jungle. Que d’aventures à suivrent...

Carnet précédent Carnet suivant

Marc à bords de Bucéphale

Notes

[1] Au bord de la rivière, proche de l’embarquadère de River cruise se trouve un grand parking en terre battue, c’est très central et calme.

1 Message

  • Melaka, l’historique.

    11 juin 2009 18:12, par marion

    Cher Marc,

    De retour de Java et Bali ou nous avons passés 20 jours durant le mois de mai nous sommes tres heureux de te savoir en pleine forme et esperons a nouveau de tes nouvelles.Amicalement Marius et MC

 
 

 

Accueil | Bucéphale expédition | Carnets de route de Bucéphale par pays. | Galeries photos par pays. | Dossier de presse | Conseils techniques pour préparer votre camion. | D’autres voyagent aussi en camion 4X4... | FAQ | Annonces
Suivre la vie du site Flux RSS 2.0 | Plan du site | contact | informations légales | Crédits |SPIP