D’un cargo vers Coron, Philippines.

Hum, on est pas sur le Queen Elisabeth...

dimanche 19 décembre 2010


Donc après notre expérience en Jeepney, nous nous sommes dit que rien ne pouvait être plus sur qu’un petit cargo...

El Nido, cargo. - 86.2 ko
El Nido, cargo.

Flash back : Nous sommes tranquillement installés depuis quelques semaines à El Nido pour nous remettre de notre traversée en jeepney de l’Ile de Palawan.

El Nido, Coron en cargo. - 121.4 ko
El Nido, Coron en cargo.

Notre destination suivante est une île des Philippines aux confins de la mer de Chine et de la mer de Sulu ou mer de Jolo. Nous ne serons qu’ à quelques miles de la Mer de Célèbes au Sud-est. (c’est juste histoire de situer ou nous sommes en ce mois de décembre...)

Philippines, au lever du soleil. - 58.2 ko
Philippines, au lever du soleil.

L’ile de Busuanga. Cette destination est mythique pour moi. Apres 30 ans, je suis, non plus dans les pages du livre" Les plus belles plongées du monde", mais face à l’une d’elle. Face au village de Coron, reposent parmi les plus belles épaves au monde de navires de guerre japonais.

Nous faisons donc nos bagages pour allers sur cette ile. Le départ du cargo est prévu pour 23h, nous gardons donc notre bungalow pour jouir d’un dernier coucher de soleil ici à El Nido. A 22h, en arrivant sur le port, on constate que le débarquement des marchandises est encore en cours. Avec un peu de chance, ce n’est que le temps d’une clope/café, pour que l’on parte... Malheureusement ce sera pire qu’avec jeepney ! Vu qu’il y à quelques centaines de tonnes à décharger à la main, nous ne partirons qu’à cinq heure du matin !!!

Gentil, le capitaine vers 23h nous avait quand meme dit de prendre "nos quartiers", un lit de camp en plastique dans la cale de chargement. Nous sommes face au trou béant de la cale ou s’effectue le chargement, dans la chaleur, les odeurs de sueur et poissons séchés. Ayant leurs mots à dire, les trois coqs à bord, ont décidé de chanter de 23h a l’heure du départ... Bref, une nuit blanche.

L’immense avantage, car il faut avant tout rester positif, est que le jour se lève pour le départ de cette traversée purement locale. D’un bord à l’autre, je mitraille ce paysage de croisière exotique. Croisière ? Sur l’upper Deck, les locaux somnolent encore lorsque le petit déjeuner est servi : une assiette de riz blanc et une sardine séchée... Hum, nous ne sommes pas sur le Queen Elisabeth et la traversée de 14h ne coute que 10 $. Il n’y a qu’une classe unique, ou se mélangent dans la gentillesse et les sourires gênés de la promiscuité, les philippins et cinq touristes égarés...

Le temps passe ainsi que des centaines d’ilots au fil de l’eau et de cette journée ensoleillée. Nous découvrons enfin la beauté des Philippines que nous avons trouvée quelque peu inaccessible à terre.

Passagers cargo El Nido. - 112.9 ko
Passagers cargo El Nido.

Carnet précédentCarnet précédent

 
 

 

Accueil | Bucéphale expédition | Carnets de route de Bucéphale par pays. | Galeries photos par pays. | Dossier de presse | Conseils techniques pour préparer votre camion. | D’autres voyagent aussi en camion 4X4... | FAQ | Annonces
Suivre la vie du site Flux RSS 2.0 | Plan du site | contact | informations légales | Crédits |SPIP