Carnet de route du 17 Septembre

De Marseille à Tunis

Le Méditerranée, est bien au port et s’est sous une bonne trombe d’eau que nous nous présentons à l’embarquement.

lundi 18 septembre 2006


Carnet de route de Bucéphale En mer entre Marseille et Tunis. Pluvieux à beau temps 28° Mer calme

La baie de Marseille, théâtre de deux départs, est plombée, chagrine et ventée. Serait-ce notre embarquement proche qui fait pleuvoir au matin ? Ou, est-cele départ de la Juris Cup qui devait se passer sous des conditions comme en rêve les Pen-Duick III et VI. Le vent nous réveille à l’aube par des rafales de vents et de pluie secouant le camion ?

Le Méditerranée, est bien au port et s’est sous une bonne trombe d’eau que nous nous présentons à l’embarquement. Nous avons été rejoins par notre ami de toujours Jean Louis et son B110 4X4, qui nous accompagnera un moment dans notre début d’aventure. Cet embarquement n’a rien de festif comme en pleine été. Les travailleurs tunisiens et transporteurs routiers se disputent les banquettes pour dormir au plus vite. Seuls une vingtaine de motards et nos deux camions mettent une touche de voyage au tableau que le soleil viendra enfin réchauffer.

Avons-nous un plan de route, un planning, ou encore un road-book ? Tout simplement non. Mise à part récupérer notre visas pour la Libye le 15 septembre, nous ne nous sommes pour les mois à venir rien fixé ni planifié. Avoir deux ans devant nous pour faire la route permet de se détacher de cette contrainte. Alors à cet instant, sur le pont, nous n’avons qu’une phrase : C’est parti, vive la vie. Et notre rêve se réalise.

Nous sommes arrivés au matin à La Goulette port de Tunis. Le passage en douane n’est composé que de formalités sans difficultés qui nous permettent d’être en deux heures, libre de rouler vers La Marsa et ses merveilleuses pâtisseries…

Carnet de route précédent. Carnet de route suivant.

Infos pratiques : Traversée Marseille Tunis par la SNCM (qui n’était pas en grève !) en 12 h pour un cout de 1160 euros pour Bucéphale.

Les carnets de routes sont écrits pour le moment par Marc et le site mis à jour au gré des cybercafés, à Marseille l’heure de connexion est de 3 Euros.

Monnaie : Nous partons avec des Euros et des Dollars. Nous déconseillons le traveller’s chèque qui est le pire des moyens de paiement. La carte bancaire n’est utilisée qu’en cas de difficulté et soigneusement cachée (mais aussi pensez à la renouveler avant de partir pour avoir une date de validité maximum). Un Euro se change à 1.6 dinar. Notre budget mensuel (qui débute aujourd’hui) pour cette année, est fixé à 1220$ net pour deux, passage bateau et visas compris.

1 Message

  • Budget

    2 octobre 2006 17:14, par benj

    "Notre budget mensuel (qui débute aujourd’hui) sur l’année est fixé à 1220$ net pour deux, passage bateau et visas compris."

    Si j’ai bien lu, après une traversée Marseille-Tunis à 1160 euros, chers Marc et Hélène, il va falloir faire des économies sur les prochains mois pour aplanir tout ça. Il est heureux que le budget commence le lendemain de la traversée, et soit réparti sur l’année... Sinon, vous pourrez nous raconter dans une chronique suivante quel goût ont les racines ou, à défaut, les sauterelles. Mais c’est peut-être au programme quoi qu’il arrive ? Bien à vous, bonne route, on se retrouve au Yémen.

 
 

 

Accueil | Bucéphale expédition | Carnets de route de Bucéphale par pays. | Galeries photos par pays. | Dossier de presse | Conseils techniques pour préparer votre camion. | D’autres voyagent aussi en camion 4X4... | FAQ | Annonces
Suivre la vie du site Flux RSS 2.0 | Plan du site | contact | informations légales | Crédits |SPIP