D’Addis Abeba au Lac Langano.

Addis-Abeba est une excellente étape pour descendre vers l’Afrique du sud.

vendredi 25 mai 2007


Jeudi 12 Avril, Addis-Abeba est une excellente étape pour descendre vers l’Afrique du sud. On y trouve enfin tout ce que l’on veut sauf des éponges ! Nous sommes donc ici pour retrouver un pneu et un pare brise que Peter a explosés sur la piste, et pour Bucéphale un klaxon qui fera tourner le lait des chèvres qui dorment sur la chaussée. C’est aussi l’occasion de faire le plein de notre cave et de produits européens. Le renouvèlement de notre visa pour deux mois se fait sans soucis et en une journée, nous sommes donc en Ethiopie jusqu’au 09 juin (au moins). Il fait un temps maussade en ville, la saison des pluies a commencée ici pour deux mois, ce qui veut dire pluie au moins une fois par jour, mais aussi soleil et 25° à une altitude de 2400 mètres. Nos amis Catherine et Bernard vivant ici nous reçoivent chaleureusement et nous gâtent avec saucisson, gigot et fromage. Dans les grandes villes, nous descendons toujours pour des raisons de sécurité dans un hôtel avec un bon parking gardé, cela nous assure surtout la tranquillité par rapport aux enfants qui nous assaillent ailleurs.

Taïtu Hotel - 129.3 ko
Taïtu Hotel

Le Taitu hôtel, le plus vieux d’Addis-Abeba dégage une atmosphère très agréable et surtout possède un très grand parking, contrairement au Baro Hotel. Nous y croisons un couple de Suisse partis depuis neuf ans ... en vélo autours du monde ! Chapeau bas.

Je reprends mon courrier le 18 avril, nous sommes sur les bords du lac Langano, 160 km au sud d’Addis. Nos amis d’Adis, nous ont ouvert leur « bungalow ». Nous pouvons enfin profiter de notre kayak pendant de longues heures, car c’est le premier lac garanti sans bilharziose. Ce kayak gonflable de mer de chez AIRE est vraiment extra, 5.60 mètres et 300 kg de charge. Hyper stable et confortable, il tient dans un coffre de 50X30X80cms. Un must pour l’observation ornithologique et pas de moteur à entretenir...

Notre voyage prend depuis quelques semaines des airs de vacances estivales, baignades, bronzage et kayak dans la journée, apéro tout au long de la soirée sur la terrasse face au lac avant d’attaquer notre prochain trekking dans les Bale Montains, dix jours d’immersion en foret et montagne à 4000 mètres d’altitudes.

Info pratique : Le visa et ses formalités sont les plus avantageux, 2 mois, 20 $, en un jour, avec un matériel ultra perfectionné. Le Taitu Hotel 4 euros la chambre avec douche et WC communs, vraiment très bien situé. Le friendship center est un gros centre commercial ou l’on trouve tout, saucisson compris. Un cubi de 5 litres de vin excellent d’Afrique du sud 25 euros. Attention Addis est le plus mauvais endroit pour se faire envoyer des colis, à cause des taxes douanières prohibitives. Awassa : L’Adenium camping est la meilleure étape sur la route entre Addis et Moyale, très conviviale et une cuisine excellente. GPS : N 07°04.564 E 038°29.043 Question santé ? On est brulé par le soleil, et vous ? Question mécanique ? Le jaune résiste bien au soleil et ne nécessite qu’un peu de graisse et d’huile. Ce qui lui est donné sans compter.

Carnet de route précédent. Carnet de route suivant.

Miassa, qui a participée à la création du site, merci de m’avoir donné envie d’aller en Ethiopie. C’est vraiment magnifique.

 
 

 

Accueil | Bucéphale expédition | Carnets de route de Bucéphale par pays. | Galeries photos par pays. | Dossier de presse | Conseils techniques pour préparer votre camion. | D’autres voyagent aussi en camion 4X4... | FAQ | Annonces
Suivre la vie du site Flux RSS 2.0 | Plan du site | contact | informations légales | Crédits |SPIP