Entre Pastis et calcul rénal.

...pris en charge et l’urologue me fait admettre à l’hosto.

dimanche 19 décembre 2010


Voila une petite carte de notre voyage depuis que nous avons laissé notre camion, Bucéphale, en « cale sèche » àKuala Lumpur. Ce sont donc des sauts de puce en avion qui nous font aller d’ile en ile. Nous traversons des mers aux noms aussi magiques que leur couleur turquoise.

carte asie - 89.7 ko
carte asie

Nous sommes encore sous le charme de nos plongées à Coron. Il faut dire que si Marseille n’avait pas existé, si le pastis y était inconnu, on n’aurait sans doute jamais croisé Louis. On aurait sans doute jamais passé un aussi bon moment. On aurait jamais plongé dans de si bonnes conditions. On aurait jamais autant philosophé sur un Bangkas, nous n’aurions jamais autant rigolé.

Bref, on va te le dire Louis une bonne fois pour toute : Ta mère ! on voudrait bien qu’elle nous la fasse la bouillabaisse ! Oh fan !, tu nous a fait tellement saliver ! Et même si les rascasses, y faut aller les chercher à Coron, on y retournera.

Donc pour mes amis plongeurs de Charenton, ceux qui boivent du rhum et m’en ont fait boire plus que raisonnable, je vous souhaite d’y aller un jour. Il n’y a pas d’eau cristalline, ni de gros, ici, mais des épaves à couper le souffle . (Info sur les sites ici : [1] Louis qui les connait parfaitement vous les fera visiter en profondeur et jusque dans le tunnel de l’arbre d’hélice. Pour nous dessaler, nous ferons aussi une plonger en lac, dans l’ile. Un genre de Coron Les Granits…sous les tropiques !

Mais, mais, mais, l’aurais-je oublié ce calcul qui traine dans mon rein droit depuis Bali ? Le voila qui se réveille au dernier jour de nos plongées.

En fait je souffrais de crises toutes les 4h et on a décidé de rejoindre Manille pour faire une consultation et diagnostique. Comme rien ne m’arrête ! On a pris un vieux cargo, depuis Coron jusqu’a Manille, pendant 24h plutôt qu’un avion en 1h...

Donc, on arrive bien-sur un dimanche. Ce qui me fait cumuler encore trois ou quatre crises et quelques de médocs. Lundi matin a 7h, nous sommes un peu retard pour partir, je suis plie en deux...

On arrive finalement à 8h30 dans un bon hôpital, le Makati Meddical Center, [2] à Manille, que tout le monde nous avait recommandé. Je suis tout de suite pris en charge et l’urologue me fait admettre à l’hosto, à 12h. Bizarre, cela fait 4h que je n’ai pas de crise. A 18h on me fait un scanner, qui révèle que la pierre de 3mm a bougée. Les crises ne sont toujours pas réapparues. Le lendemain, après une nuit à dormir comme un bébé sans médoc, je pisse un petit caillou qui fait gling / gling sur la porcelaine ! Bon, je suis content, certes, mais il serait sorti 24h plutôt, ca faisait 400 euros d’économisés !

Mauvais Calculs ????

Me voila frais et dispo et tout neuf. Nous ne perdons pas notre billet d’avion pour Kota Kinabalu (Bornéo) demain... Quelle aventure et dire qu’ils croient qu’on rigole tous les jours !

Carnet précédentCarnet suivant

Notes

[1] http://www.coronwrecks.com/sites.htm

[2] http://www.makatimed.net.ph/default/

 
 

 

Accueil | Bucéphale expédition | Carnets de route de Bucéphale par pays. | Galeries photos par pays. | Dossier de presse | Conseils techniques pour préparer votre camion. | D’autres voyagent aussi en camion 4X4... | FAQ | Annonces
Suivre la vie du site Flux RSS 2.0 | Plan du site | contact | informations légales | Crédits |SPIP