N°7 Le gaz en camion TDM.

C’est un faux problème...

mardi 18 décembre 2012


Le gaz en TDM ?

Cet article ne décrit aucune installation. Il est important pour chacun qui souhaite faire sa propre installation, de connaître les réglementations applicables aux camping-car.

> Dans la FAQ de ton site tu dis ne pas comprendre " le tout électrique pour les consommateurs" . Quels sont les arguments qui t’amène à cette conclusion ? Le gaz est -il vraiment la solution pour la partie cuisine sur un TDM ? >

C’est un faux problème. Premier postulat : Là où il y a des hommes, à notre époque, il y a du diesel, et aussi, du gaz en ville ou village. Le deuxième postulat, est que je n’aime pas tout miser sur l’électricité pour ne pas sur-dimensionner une installation.

Dans de nombreux pays, il est normal d’aller à l’usine de gaz pour aller faire remplir ses bouteilles personnelles. Dans les zones ou on est allé, les usines disposent souvent des embouts américains et parfois même des embouts français. Enfin, les embouts étant différents, on peut se faire construire un "embout local-sur embout français", c’est ce que j’ai fait au Soudan et Cambodge.

Ensuite, les volumes des bouteilles sont sensiblement identiques, et donc sous réserve d’avoir fait un coffre aux dimensions un peu plus large, il suffit de changer de bouteille. Un budget ridicule dans le voyage. Mon installation est composée de 2X13kg. Durée d’une bouteille, en Afrique, 3mois, on faisait beaucoup de pain au four.La recharge a été faite au Soudan(transvasement, car l’usine n’était pas sur notre chemin) et a Djibouti (échange classique), et a Oman recharge en usine. En Asie du Sud est, 1 an par bouteille, on ne faisait jamais la cuisine, excepté le petit dej (recharge une fois en usine). On vois donc que lorsque la première est vide, on as largement le temps de remplir la seconde. Enfin, pour les picnics et rando, nous avons un camping-gaz.

Pour moi c’est vraiment un faux problème. Seul l’argument du danger est compréhensible. Ma mère est morte d’un chauffe eaux défectueux, les installations étaient moyenne en secu il y a 50 ans...maintenant, il faut ne pas oublier certaines choses comme le raconte ce marin :

A... a vu un cafard se promener au dessus du frigo et se réfugier derrière le panneau de vaigrage. Comme nous faisons une chasse impitoyable à ces petites bêtes, elle a pris la bonbonne d’insecticide et a d’abord aspergé abondamment l’intérieur du vaigrage par une fente, puis le pourtour du frigo. Elle n’a pas penser à la petite flamme qui brûle en permanence pour refroidir nos bières

et voila le bateau en feu. C’est une grande classique du camping-car. Un autre, parce qu’il n’avait plus assez d’électricité pour s’éclairer, veut changer la bouteille de sa lampe au gaz. Dans la pénombre et à coté du frigo, il tâtonne pour visser l’embout. Tout à coup çà a fait pschitt et boum... Fin du camping car et lui a été brûlé très gravement

Les gaz combustibles ont effectivement une odeur reconnaissable pour vous avertir de leur présence par contre même à faible concentration dans l’air, ils peuvent provoquer de dangereuses explosions. Il n’est pas inutile de prévoir un détecteur. [1]

Voici quelques Informations ( récoltées en route et sur le net) pour s’en procurer

CARTAGENE en COLOMBIE

Prendre un taxi pour la matinée : Aller à l’usine de remplissage du gaz. Le taxi sait ou cela se trouve. 13 Kg = 3200 pesos soit environ 2,5 €.

MAROC/ DJIBOUTI/SOUDAN

Ils ont les mêmes bouteilles qu’en France, il suffit de les échanger dans un magasin. La difficulté étant de trouver une bouteille en bon état pour pouvoir les échanger à nouveau ensuite...

PORLAMAR Ile de Margarita au VENEZUELA

Au mouillage de l’hôtel Concorde un gars se charge de porter les bouteilles françaises à l’usine et les rapporte dans la journée.

RIO DULCE au GUATEMALA

L’usine se trouve un peu avant Morales à 30 km de Fronteras la ville située sous le pont du Rio Dulce. Ils n’ont pas d’embout français mais ils ont l’embout américain (se fabriquer une adaptation voir plus haut).

Il est également possible de confier la bouteille à Bruno’s marina. Il compte la course et le gaz à 50 Quetzal (6,8 € ) ce n’est pas cher pour le service

SPANISH WATER à CURACAO

A la marina Sarifundy ils récupèrent et rechargent eux même tous types de bouteilles. Cela se fait du jour au lendemain. Prix de la charge pour une 13 kg française 10,5 € en octobre 1996.

PAMPATAR au VENEZUELA

Porter la bouteille française à la première Liquoreria sur la plage près du restaurant TRIMAR. Un gars les prend, les porte lui même à l’usine et les ramène pour une somme modique.

POLYNÉSIE FRANÇAISE

Même bouteilles qu’en métropole dans les stations service, donc pas de problème particulier. même dans les îles les plus paumées ou la livraison du gaz, du carburant et de tout le reste, se fait par cargo...

NOUVELLE CALÉDONIE

Ce sont presque le mêmes bouteilles qu’en France (elles son juste plus hautes d’un centimètre ( il faut le savoir pour certain coffre à gaz. Mêmes embouts qu’en France, On change les bouteilles dans les stations services 23 € pour la 13 kilos en 2010.

THAILANDE/CAMBODGE/LAOS

Se munir de l’embout pour les bouteilles françaises et se faire un adaptateur cuivre avec l’embout local.

INDONÉSIE

Ils refusent de remplir toute bouteille qui ne vient pas du pays... prévoir tout le gaz nécessaire.

MALAISIE

Nous n’avons pas testé, mais embout différent. Nombreuses usines sur notre routes.

En conclusion, nous sommes pour le gaz. Il faut prévoir son autonomie suivant sa consommation. Il est déconseillé d’avoir un frigo ou réchaud au gaz car la flamme est dangereuse.

Carnet précédent .<...> [fin de la rubrique]

Notes

[1] A 89,00 EUR, le WIZMART NB 920 LR est conçu pour cibler, détecter le GAZ PROPANE et BUTANE soit le gaz en bouteilles. MAIS PAS LE GAZ NATUREL. Ce détecteur de gaz est adapté à des locaux résidentiels, caravanes, mobil homes et bateaux. Le détecteur de gaz WIZMART NB 920 LR a pour intérêt d’alerter bien avant que le niveau critique soit atteint. En effet l’alarme se déclenche à un niveau de détection à moins de 10% du seuil d’explosion.

 
 

 

Accueil | Bucéphale expédition | Carnets de route de Bucéphale par pays. | Galeries photos par pays. | Dossier de presse | Conseils techniques pour préparer votre camion. | D’autres voyagent aussi en camion 4X4... | FAQ | Annonces
Suivre la vie du site Flux RSS 2.0 | Plan du site | contact | informations légales | Crédits |SPIP