N°6 L’électricité en camion TDM.

"Autonome au bout du monde". La première étape.

samedi 2 juin 2012


L’électricité de bord, [1]

A bord d’un camion aménagé et pour un TDM, il est important de connaître l’installation électrique et pourquoi pas la concevoir. Le but de ce chapitre est d’expliquer les quelques règles minimales à connaître pour être capable de créer ou dépanner une petite installation. Cela passera par, réaliser un bilan énergétique pour choisir de façon optimale le parc batterie et les générateurs de charge.

Une installation électrique se visualise ainsi

Instalation simple - 35.4 ko
Instalation simple

Une installation électrique est construite sur cette chronologie :

-1 inventaire matériel, les consommateurs de courant.

-2 bilan d’énergie, la puissance de chaque consommateur.

-3 schéma de puissance, les composants de la production.

-4 schéma de distribution, les composants de la consommation.

-5 câblage, section, couleurs et identification.

Inventaire matériel et bilan d’énergie :

Un bilan d’énergie sert, au vu du résultat, à dimensionner le parc de batterie et à déterminer quels sont les producteurs d’énergie à mettre en place pour répondre à la consommation d’électricité quotidienne de notre cellule de vie. C’est une étape très importante pour mettre en place une installation adaptée aux besoins.

Pour réaliser un bilan, il faut commencer par faire l’inventaire du matériel électrique utilisé en relevant pour chacun la puissance nécessaire à son fonctionnement (cette valeur est généralement indiquée sur les appareils en Watt (.......W ) ou en relevant la valeur du courant (cette valeur est généralement indiquée sur les appareils en Ampère (.......A).

Ensuite l’énergie consommée en est déduite en estimant la durée d’utilisation de chacun des appareils sur une période de 24 heures. Afin de prendre en compte le cas le plus critique, ce bilan sera réalisé pendant une période (hiver) où l’énergie consommée est la plus importante.

Exemple 1 : La consommation totale est de 200 Ah sur une période de 24h. Pour répondre à ce besoin, il faudra installer un parc de batterie de servitude de 250 Ah, si les batteries sont de type AGM ou gel (possibilité de les décharger jusqu’à 80% de leur capacité)

Exemple 2 : La consommation totale est maintenant de 110 Ah sur une période de 24h et a presque été divisée par deux. Pour répondre à ce besoin, il faudra installer un parc de batterie de servitude de 135 Ah, si les batteries sont de type AGM ou gel (possibilité de les décharger jusqu’à 80% de leur capacité)

Il est important donc d’optimiser la consommation électrique en mettant des équipements adaptés (lampes, PC, frigo). Ceci est valable pour toutes les installations autonomes et constitue la première étape d’optimisation de l’installation électrique. Le surcoût occasionné par la mise en place de ces équipements basse consommation sera largement compensé par le fait que l’on n’aura pas besoin de sur-dimensionner l’installation électrique.

Schéma de puissance

Cette étape consiste à déterminer la logique du circuit de charge en précisant l’organisation de la charge (Alternateur, solaire, éolienne, chargeur) l’utilité des différents coupe circuits, les différents régulateurs (solaire, éolienne). Il ne s’agit pas ici de réaliser un schéma de câblage mais un schéma de principe, en déterminant les éléments de l’installation (utilité des coupe circuits).

Schéma de câblage

Le schéma de câblage affiche la représentation graphique exacte de l’installation complète. La représentation filaire doit permettre d’identifier n’importe quel câble par les repères couleurs ou numéros. Bien entendu cela implique que le repérage soit reporté directement sur les câbles, lors de la réalisation.

Pour bénéficier d’une installation électrique fiable, il est nécessaire de respecter un certain nombre de règles. Ces règles concernent l’implantation, le dimensionnement et les protections.

Implantation et cheminement :

Cette étape doit permettre de définir le passage des câbles (implantation de goulottes, création de passages de câbles) mais également la longueur des câbles entre chaque point de jonction et ceci pour définir la section à utiliser. Souvent ce point est négligé, pourtant les pertes peuvent être très importantes avec pour conséquence l’impossibilité de recharger convenablement les batteries, de bénéficier de la totalité de la puissance disponible et enfin de créer des échauffements dans les câbles qui s’useront beaucoup plus rapidement.

Une méthode pour définir les cheminements est de dessiner le camion à l’échelle en disposant les différents composants et de tracer les cheminements. On a ainsi une bonne idée des longueurs des câbles.

Une fois tous ces paramètres pris en compte sur le papier ou ordinateur, il est temps de passer a l’installation proprement dite. Il est essentiel de comprendre l’importance de cette étape "passive" qu’est la préparation. Il est classique de croiser des véhicules sous équipés pour ce type de voyage. Enfin, je dirai d’expérience que l’on a un besoin impératif d’électricité, et que l’évolution de la demande de confort des familles, rends les installations de plus en plus grosses.

Conclusions

Cette page n’est liée a aucun sponsor et donc cet article ne se veut pas marchand. Toutefois, il ne saurait être complet sans orienter ceux qui veulent approfondir le sujet vers des sources fiables. Le monde du camping-car est inadapté a nos besoins, par contre le secteur industriel et marin est fiable et performant. Voici donc les mots a utiliser dans les moteurs de recherche : Électricité marine, Seatronic, Mastervolts, Studer, Victron, generateur, whispergen....

Certains dossiers existent sur le sujet, et ils sont incontournables pour se dire "Autonome au bout du monde"...

Ceux-ci sont ma référence,

Énergie a bord de Caramel

EnergieSansLimites

J’ai par ailleurs dans ma bibliothèque, Électricité et confort à bord A. Brel (Auteur), avec lequel j’ai appris mes bases.

Carnet précédent .<...> Carnet suivant .

Notes

[1] Source de cette page http://www.seatronic.fr

 
 

 

Accueil | Bucéphale expédition | Carnets de route de Bucéphale par pays. | Galeries photos par pays. | Dossier de presse | Conseils techniques pour préparer votre camion. | D’autres voyagent aussi en camion 4X4... | FAQ | Annonces
Suivre la vie du site Flux RSS 2.0 | Plan du site | contact | informations légales | Crédits |SPIP